L'hygiène corporelle dans la forêt

L'hygiène corporelle dans la forêt


Se laver fait parti du quotidien de la vie sauvage, chaque ruisseau, rivière, lac, mer... Peut être l'occasion de se laver. Jusqu'à une température ne descendant pas en dessous de 5 degré il est possible de se laver tout les jours assez facilement. De plus l'eau froide stimule votre corps et votre système immunitaire. En dessous de ces température, lors des grands froids, il est possible de se laver moins souvent, une fois par semaine environ, mais de procéder à un lavage intense et de faire un grand feu autour du quel nous pouvons nous sécher. 
Toutefois, en vous nourrissant de nourriture sauvage, votre corps n'aura pas tendance à dégager de mauvaises odeurs.
Pour ma part j'utilise les savons sauvages suivant, de la terre argileuse dont je me frotte tout le corps, des décoction de plantes comme le chêne, le frêne, la lavande sauvage... Avec laquelle je me rince à la fin de mon bain ou de la cendre mélangée à de l'eau et à un peut de résine de pin ou de sapin que j'utilise comme du savon. Cependant il ne faut pas se servir trop souvent de la cendre à cause de sa composition basique qui peut irriter la peau si son utilisation est trop régulière.

Posts les plus consultés de ce blog

Prochaine immersion en Laponie

Liste matériel expéditions hivernales

2-е издание Длительное зимнее Погружение в Лапландии