Ballade dans les calanques et bivouac sous une roche

Ballade dans les calanques et bivouac sous une roche
 
 
Le 26 mars 2015, à Cassis
Lorsque Christoph me demanda si je pensais qu'il y avait des chances qu'il pleuve, je lui répondis "non", très sûr de moi et que nous n'aurions donc pas besoin de l'abris pour dormir.
Nous sommes partis de Cassis nos vieux sacs à dos sur les épaules, légers puisqu'il n'y avait presque rien dedans, ravis à l'idée de cette balade dans les calanques que nous découvrions pour la première fois. La couleur de la méditerranée et l'odeur de la garrigue. Nous nous sommes même baignés dans la mer encore très froide, mais avec quel bonheur, l'eau froide peut vraiment faire partir les soucis de l'esprit. Puis nous avons marché tranquillement le long du GR, nous arrêtant ici et là pour faire une sieste, regarder la mer, bavarder...
Lorsque la pluie a commencé à tomber nous avons ri de mon assurance du matin et sommes partis à la recherche d'une grotte, d'une cave, de n'importe quoi qui pourrais nous protéger de la pluie et permettre de passer la nuit au sec. De ne pas emporter d'abris peut être aussi un excellent exercice de vie sauvage. C'est au dessus de la calanque de Morgiou, que nous avons aperçu de l'autre côté du vallon un abris formé par la roche. Nous avons donc quitté le sentier à la recherche de ce surplomb rocheux en passant par le chemin des sangliers. Lorsque nous sommes arrivés après avoir grimpé dans les rochers, il y avait à notre bonheur un endroit sec et abrité sous la roche où nous avons pu dormir paisiblement. Ce soir là nous n'avons pas fais de feu, quelques pointes d'asperges sauvages et des graines de courges nous ont régalé.




 

Posts les plus consultés de ce blog

Prochaine immersion en Laponie

Liste matériel expéditions hivernales

2-е издание Длительное зимнее Погружение в Лапландии