Alcoolature de coquelicot, Papaver rhoeas

Alcoolature de coquelicot, papaver rhoeas
 
le 6 mai 2015 à Cassis,
Aujourd'hui lorsque je suis partis marcher à travers champs vers la garrigue, j'ai décidé de cueillir les fleurs magnifique de coquelicot, celle-là qui apporte la sérénité. Lorsque je suis rentré à la maison, dans une bouteille en verre de 750ml, vide et propre, j'ai déposé toutes les pétales dedans (environ 3 poignés), petit à petit par le goulot, puis versé 250ml d'alcool à 90° pure et 175ml d'eau de source. Je laisserai macérer cette alcoolature à l'abris de la lumière, à température ambiante, pendant 21 jours, puis je la filtrerai.
L'alcoolature est un procédé intéressant puisqu'il permet d'une manière efficace et "subtile" d'extraire les propriétés d'une plante, de pouvoir être utilisé facilement (une trentaine de goutte dans un verre d'eau) et d'agir rapidement sur l'organisme puisque l'alcool agit rapidement dans le sang et apporte ainsi les effets médecine de la plante.
J'utiliserais cette alcoolature de coquelicot pour sont effet sédatif et calmant, à raison d'une trentaine de goutte dans un verre d'eau lorsque je sentirais le besoin de me détendre. Cette alcoolature est à utiliser à titre occasionnel, il ne faut pas en faire une habitude, du fait de ses puissantes propriétés.
 



Posts les plus consultés de ce blog

Prochaine immersion en Laponie

Liste matériel expéditions hivernales

2-е издание Длительное зимнее Погружение в Лапландии