Le calament népéta, calamintha nepeta

Tout le long du chemin, sur les sentiers de la corse du centre, je retrouve du calament en fleur, des petites fleurs blanches que je froisse entre mes doigts pour en sentir la fraîcheur, une odeur de menthe et de serpolets, un mélange subtile de garrigue et de montagne. J'aime utilisé cette plante pour me laver les dents, en frottant les gencives et les dents avec des feuilles et des fleurs     compactées entre les doigts, elle laisse une agréable fraîcheur qui reste longtemps et une véritable action antibacterienne.
Seul en infusion, il est délicieux, après les repas il aide la digestion et est carminatif. Il a aussi une action sur le système nerveux et apaise les états de stress.
En condiment dans la cuisine je l'utilise par exemple dans une salade de tomate et de concombre ou dans des fourrés à la brousse fraîche. Dans des ravioles aussi par exemple.
Je trouve l'utilisation de la plante fraîche plus intéressante, mais il est aussi possible d'en faire sêcher et de l'utiliser en hiver. Le calament népéta, calamintha nepeta en latin, pousse dans la garrigue, le maquis, le pourtour méditerranéen. Il fait partis de la famille des lamiacées.




Posts les plus consultés de ce blog

Prochaine immersion en Laponie

Liste matériel expéditions hivernales

2-е издание Длительное зимнее Погружение в Лапландии