Liste du matériel pour parcourir la Taïga en été

En été dans la Taïga, parcourant les montagnes, la forêt, les rivières et les marécages, un équipement bien spécifique est nécessaire. Cette liste est tirée de diverses expériences dans la Taïga russe, notamment lors d’une aventure solitaire en canoë de dix jours en Sibérie, de deux semaines partagées avec un garde forestier dans l’Oural, de la vie quotidienne du monastère bouddhiste du mont katchkanar et de leur travail de tout les jours dans la Taïga, du quotidien partagé avec les zyrianes, nomades éleveurs de rennes de l’Oural pré-polaire...
Cette liste est valable pour la Russie, le Canada, la Scandinavie, l'Alaska, le Groenland.
L’été des forêts boréales est relativement court et peut s’averer très différent d’une année à l’autre. Dans ces contrées, les saisons étant fortement marquées, il n’est pas étonnant de voir d’un seul coup le lourd manteau de neige fondre à toute allure au printemps (en avril ou mai), pour réapparaître subitement fin mai, aussitôt disparaître, laisser place au soleil de minuit, invitant de lourdes chaleurs moites dans une taïga aussi verte et dense qu’une jungle et pleine de petites mouches et de moustiques. L’automne quand à lui peut arriver tout aussi subitement à la mi-août et les premières neiges en septembre, tout cela étant bien sûr variable en fonction de l’année et surtout du lieux.

 
L'équipement devra donc nous protéger:
-des moustiques et petites mouches
-des fortes pluies
-du soleil et de la chaleur
-des subites baisses de températures
-des serpents (uniquement dans les parties septentrionales de la Taïga, après une certaine limite vers le Nord, il n’y en a plus)
-des éventuelles chutes du matériel dans les cours d’eau (en canoë par exemple)
Tout le matériel a été choisi pour sa polyvalence et rusticité, il convient de les acheter ou trouver de bonne manufacture et d'excellente qualité.
Voici donc la liste:
-un sac à dos, simple et costaud, minimum 65 litres ou une claie de portage en aluminium ou une claie de portage improvisée en bois en forme de “A”
-un sac étanche 40-60 litres
-une hache, avec un manche qui est au moins de la longueur de votre avant bras et de la main, avec un tranchant comme un rasoir, entre 700 gr et 1100 gr de poids totale
-2 couteaux lames carbones, un couteau lame fixe costaud et un plus petit type opinel, toujours tenus très affûtés
-une pierre à aiguiser grain 400 et 1000
-un firesteel et plusieurs briquets
-une boussole
-une gamelle entre 1 et 2 litre, de préférence en titane
-une gourde
-un tarp 3m×3m
-une grande moustiquaire pouvant couvrir intégralement votre matelas et même plus (choisir des mailles très fines)
-un sac de couchage synthétique, température confort 0°C
-un matelas simple en mousse ou un hamac selon vos préférences (il existe des hamacs avec moustiquaire intégré), si vous choisissez le hamac, il vous faudra alors une couette par dessous (vous pouvez voir le site de UKhammocks avec tous les systèmes)
-une lampe frontale (si possible rechargeable avec usb)
-cartographie ou téléphone GPS et panneau solaire
-petit sac étanche et solide pour documents et appareils électroniques, 10 litres.
Vêtements:
-combinaison pour se protéger des insectes, deux pièces haut et bas, en coton pur ou même en lin, bien fermé au niveau des extrémités (chevilles et poignets) à l’aide de tissu élastique. La capuche doit intégrer une moustiquaire zippable protégeant le visage. Ce costume protège efficacement toutes les parties du corps excepté les mains et les pieds.
-des sous vêtements thermiques en laine, type Woolpower 200 gr, haut et bas.
-un gros pull en laine
-un pull avec capuche intégré
-une paire de chaussette épaisse en laine
-plusieurs paire de chaussette en lin
-une ceinture pour pouvoir accrocher le couteau et fermer le bas du costume
-des rangers hautes (mi-tibia) complètement imperméables (prévoir de la graisse animale ou végétale) si vous devez cheminer dans des marécages et dans les zones où il y a beaucoup de vipères
-une paire de Crocs
Matériel de pêche:
-un moulinet de taille moyenne
-une petite canne à pêche
-une bobine de fil de pêche à la cuillère, de bonne qualité
-des cuillères de différentes sortes
-des hameçons de différentes tailles
-du scotch d’éléctricien
-des bas de ligne pour carnassiers
-4 émerillons
La pharmacie fait l’objet d’un article séparé

Posts les plus consultés de ce blog

Prochaine immersion en Laponie

Liste matériel expéditions hivernales

2-е издание Длительное зимнее Погружение в Лапландии